Guardian Covid

 815 total views

Pour la plupart des entreprises, il est assez difficile de redémarrer le travail en toute sécurité après le confinement. Il est important que les règles strictes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) concernant la «distance sociale» soient respectées, ainsi que la vie privée de l’employé.

Ces dernières semaines, divers produits sont apparus sur le marché sous la forme de bracelet ou d’un pendentif intelligent qui sonne l’alarme si la distance nécessaire n’est pas respectée. Cependant, ces solutions matérielles nécessitent des investissements coûteux et imprévus. De plus, les délais de livraison, l’intégration et l’adaptation de tels systèmes prennent beaucoup de temps.

Pour toutes ces raisons, epic.blue, une entreprise de « Location Intelligence » de Louvain, a développé une solution rapide et économique.

Guardian COVID est une solution logicielle qui est installée de manière totalement anonyme sur les appareils intelligents et les appareils portables existants. Sur la base d’une analyse innovante des signaux Bluetooth, la proximité entre les différents employés est cartographiée en temps réel. Dès que la distance préconfigurée n’est pas respectée, le salarié est prévenu.

Guardian COVID évite l’achat de matériel spécifique et chaque entreprise respecte immédiatement toutes les directives légales. Il est également unique que la solution fonctionne sur les appareils ATEX, de sorte qu’il s’agit d’un moyen inclusif de déployer un plan de réponse COVID.

La solution dispose également d’une plateforme intelligente de « Contact Tracing ». Cette fonctionnalité est essentielle si un employé a un résultat positif pour le coronavirus. Il vous permet de remonter le temps et de découvrir avec qui la personne en question était en contact. En outre, il est possible d’évaluer par des analyses si les mesures commerciales prises fonctionnent bien ou si des ajustements sont nécessaires.

La solution est proposée via un abonnement basé sur le nombre d’utilisateurs actifs.

Plus d’informations peuvent être trouvées sur www.guardian.blue/covid-solution

Contact

Frederik Malesevic


Aidez PersoPoint à développer son « Self Service »

 1,408 total views,  1 views today

Aidez PersoPoint à développer, à partir de son « Self Service » existant, un nouveau « Self Service » excellent, convivial et intuitif pour ses collaborateurs

Description (la problématique)

PersoPoint fait partie du Service public fédéral Stratégie et Appui (BOSA) et assure le secrétariat de l’administration du personnel et des salaires de l’Administration fédérale. En tant que prestataire de services, PersoPoint propose aux services publics affiliés de l’Administration fédérale (les organisations clientes) l’administration des salaires, l’administration du personnel, des avis juridiques et des rapports.

PersoPoint utilise une stratégie « Best-of-Breed » permettant à ses processus d’être toujours soutenus par les logiciels les plus appropriés. Cependant, cette stratégie a conduit les utilisateurs finaux à être confrontés à différentes interfaces utilisateurs et à ne plus savoir très clairement dans quel outil ils doivent précisément introduire des demandes spécifiques.

Ainsi, les collaborateurs ont accès à SCOPE, l’application logicielle qui permet de gérer l’administration du personnel, d’introduire certaines demandes de congés et de signaler des absences.  Dans l’application SCOPE – ESS (Employee Self Service), les collaborateurs des organisations clientes peuvent s’identifier avec leur carte d’identité électronique afin notamment de demander et d’enregistrer certains congés et absences. Via le module SCOPE-MSS (Manager Self Service), les dirigeants peuvent approuver des demandes de congés de leurs collaborateurs et assurer le suivi de leurs absences. Par ailleurs, les collaborateurs peuvent consulter leur dossier de personnel numérique via SCOPE.

Les questions relatives à l’administration du personnel ne peuvent cependant pas toutes être réglées par le biais de l’application SCOPE. Les documents et attestations nécessaires pour étayer des absences et les formulaires de demande pour certaines absences qui ne peuvent être demandées via SCOPE-ESS peuvent être transmis à PersoPoint par le biais du « Contact Center Tool SAGO » (anciennement Service Now). Les gestionnaires de dossiers (ou membres du personnel RH) s’occupent du traitement ultérieur des demandes et en assurent le suivi.

Les collaborateurs ont donc accès à SAGO (Service Now) pour demander des absences normales comme le congé annuel ou des jours de récupération, à Employee Self Service (PeopleSoft Self Service Portal) pour demander des absences spéciales comme le congé parental et pour gérer leurs données personnelles. À l’avenir, ils auront aussi accès à SAP Concur pour la demande d’indemnités. Les dirigeants et les services RH des organisations clientes ont en outre accès à une plate-forme SAP BI. Il n’existe actuellement pas de point d’entrée unique (« single point of entry ») pour tous ces outils (et leurs fonctionnalités sous-jacentes). On recherche donc une interface utilisateur plus claire (et univoque) afin d’offrir une meilleure expérience à l’utilisateur final.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des différentes applications :

Nom de l’applicationPopulationsFonctionnalités
PeopleSoft Self Service (SCOPE)Collaborateurs

Dirigeants
Demandes d’absences (ne requérant pas d’attestation : vacances annuelles, récupération, télétravail…) Consulter les soldes des congés Modifier l’adresse et les données de contact Modifier le numéro de compte bancaire Lien vers le dossier de personnel   Approuver ou refuser des absences Consulter le calendrier des congés de l’équipe Consulter les absences pour maladie Demander une visite du médecin du travail
SAGOCollaborateursDemandes des clients Demandes d’absences (requérant une attestation : congé thématique, congé parental, etc.) Modifier la situation familiale
RingRing : Outil d’appel pour signaler des maladiesCollaborateursApplication permettant aux utilisateurs finaux de téléphoner pour signaler leur maladie. Cette application traite les données d’appel et place sur le serveur SFTP un fichier CSV contenant les absences communiquées par téléphone pour les importer dans SCOPE.
Filenet : Dossier de personnel numériqueCollaborateursApplication de gestion documentaire (FILENET) hébergée par le SPF Finances dans laquelle les documents pertinents pour la gestion du personnel peuvent être enregistrés et consultés. Cette consultation se fait par le biais d’écrans dans SCOPE.
SAP BICellules de contact
RH locales
Dirigeants (futurs)
Application pour les rapports.
SAP ConcurCollaborateurs

Dirigeants
Outil pour demander/approuver diverses indemnités (comme l’indemnité vélo).

Plus d’informations : www.persopoint.be/fr/services/administration-du-personnel

À qui cela pose problème ? Où a lieu le problème ?

C’est un problème d’une part pour les collaborateurs des organisations clientes et d’autre part pour le personnel RH de PersoPoint. Actuellement, il s’agit de plus de 10.000 utilisateurs. Ce nombre sera multiplié dans les années à venir. Actuellement, de très nombreuses institutions fédérales ne sont pas encore affiliées à PersoPoint en tant qu’organisations clientes mais, dans les années à venir, un nombre grandissant d’organisations rejoindront progressivement la liste des clients de PersoPoint.  

Depuis quand le problème se pose-t-il ? Comment évolue le problème ?

Ce problème se pose depuis quelques années mais prendra plus d’ampleur en raison de la croissance de la prestation de services de PersoPoint. Actuellement, SAGO (Service Now) et ESS (PeopleSoft Self Service Portal) sont les applications majeures utilisées par les organisations clientes. Elles seront cependant étendues avec SAP Concur et SAP BI.

Quel est l’impact du problème ?

En première instance, l’impact est une expérience utilisateur sous-optimale, ce qui mène à des questions et à du travail supplémentaire pour les gestionnaires de dossiers de PersoPoint et ce qui ne contribue pas à la satisfaction client et à l’image positive de PersoPoint.

Comment savons-nous qu’il s’agit d’un problème ?

Les clients et leurs collaborateurs ont demandé d’améliorer l’expérience des utilisateurs et de rationaliser et aligner les processus/applications.

Le résultat souhaité

PersoPoint souhaite une prestation de services RH impliquant une amélioration de la convivialité d’utilisation et donc :  

  • Aider les utilisateurs finaux (en première instance les membres du personnel de l’Administration fédérale) à s’y retrouver simplement et rapidement dans les applications.
  • Permettre aux utilisateurs finaux de traiter intuitivement leur administration RH (demandes de congés, de primes…) au moyen d’un processus clair et d’un « user interface design ».
  • Tenir compte du profil de l’utilisateur final pour ne présenter que les tâches qui sont pertinentes pour lui, dans la langue du collaborateur.

Quelles initiatives ont été prises dans le passé pour résoudre ce problème, et quels en ont été les résultats ?

Plusieurs outils (par exemple le dossier de personnel numérique) ont déjà été intégrés à ESS. Toute une série d’autres fonctionnalités sont également reprises au maximum dans ESS de PeopleSoft. Pour d’autres processus, cela n’était cependant pas possible ou souhaitable.

Il existe également des directives pour les utilisateurs finaux afin de leur indiquer de quelle façon chaque demande doit être créée. Des vidéos leur montrent aussi la marche à suivre.

Quelles solutions ne sont pas souhaitées ?
De quoi doit-on éventuellement tenir compte ?

  • On recherche une solution technique. Les solutions visant à familiariser les gens avec les différentes applications ne sont pas souhaitées. La solution doit être facile pour les utilisateurs. 
  • La solution doit être sécurisée et conviviale. L’objectif est d’améliorer l’expérience des utilisateurs des plateformes. L’objectif de la solution n’est certainement pas d’ajouter des étapes supplémentaires.
  • La solution ne peut pas entraîner une réduction de la performance.
  • À terme, la solution doit pouvoir bénéficier à des dizaines de milliers d’utilisateurs.
  • Le « Single-sign-in » avec l’eID (Itsme) doit être possible.

Appel à solutions innovantes

Domaine:

ICT, digital Serf Service

Budget (TVA incluse):

20.000 euro

Documents du marché public:

Instructions et modèle de proposition

Instructions et modèle pitch

Instructions offre

*sera publié prochainement*

Informations supplémentaires :

Informations données lors de la session d’informations 10 12 2020:

Manuels et vidéos| PersoPoint

Planning

Date de la session d’informations

10 décembre 2020 om 13h30

Date-limite pour introduire la proposition de solution

22 décembre 2020

Dates dialogues (optionnel, pas obligatoire)

La semaine 18 janvier 2021

Date-limite pour introduire le pitch

26 janvier 2021

Dates pitch

la semaine de 1 février 2021

Date-limite pour introduire la première offre

le 25 février 2021

Date-limite pour introduire l’offre définitive

30 mars 2021

Contact

Els Reiners, project manager Nido gbi@bosa.fgov.be


GovBuysInnovation lance le challenge 112 – Save the date: 16/12 !

 905 total views,  2 views today

GovBuysInnovation, ou comment faire du business autrement avec les services publics fédéraux !

C’est avec plaisir que nous vous annonçons notre premier appel à propositions pour des solutions innovantes (marché public). Il sera lancé ce lundi 9 décembre 2019 sur la plate-forme GovBuysInnovation. Il s’agit du challenge du service 112 du SPF Affaires Intérieures suivant :
« Appeler le 112 peut sauver… ou coûter des vies ». Chaque seconde compte. Aidez-nous à nous assurer que les appels urgents soient traités en premier.

Vous pouvez trouver la description complète de ce challenge sur la plate-forme.

Dans cet appel, nous recherchons des entreprises innovantes qui puissent proposer une solution innovante à tester sous la forme d’un proof of concept, prototype ou un pilote (Minimum Viable product ou produit final). Une des solutions proposées sera sélectionnée au premier trimestre 2020, et ensuite testée au sein du SPF Affaires Intérieures au cours du second trimestre. Le but est de permettre au SPF Affaires intérieures de découvrir et de tester une solution innovante qui puisse résoudre son challenge. Les entreprises intéressées peuvent consulter le cahier des charges et introduire leur proposition de solution à partir du 9 décembre.

Une session d’information sera organisée le 16 décembre à l’après midi à Bruxelles.

Enregistrez d’ores et déjà votre entreprise sur la plate-forme GovBuysInnovation pour ne rien manquer de ce challenge et d’autres challenges futurs. Cet appel d’offres fait partie d’un projet pilote lors duquel nous allons tester une façon nouvelle d’acheter de l’innovation, à savoir l’achat d’innovation en réponse à un challenge. Pas de spécifications techniques qui décrivent une solution recherchée donc, mais plutôt le défi auquel nous faisons face et pour lequel nous recherchons tout type de solution.


L’intelligence artificielle sur mesure

 761 total views,  1 views today

ML2Grow est une spin-off de l’UGent et de l’Imec spécialisée dans l’intégration de solutions en matière d’intelligence artificielle dans les processus opérationnels des entreprises et des services publics. Nous avons déjà délivré avec succès des projets par exemple chez Brabo, entreprise de pilotage portuaire, et à la Vlaams Agentschap Zorg & Gezondheid. Nous avons des projets en cours e.a. auprès de la Vlaams Agentschap Maritieme Dienstverlening & Kust.

A cet effet, nous réalisons des audits de données qui mettent en carte le potentiel des données déjà présentes et nous identifions à partir de cela des opportunités économiquement rentables et de possibles obstacles à l’introduction du Machine Learning.

Nous construisons des modules de Machine Learning sur mesure et intégrons ceux-ci dans les processus opérationnels. Nous migrons, développons et améliorons les infrastructures de données selon les besoins, nous développons des flux efficaces de données et des interfaces utilisateurs entièrement dédiés à l’optimalisation des processus.

Notre background académique et notre expérience en matière de recherche et d’enseignement nous permettent d’aller un pas plus loin tant en matière d’innovation que pour le transfert de connaissances. Nous offrons des formations sur mesure. Il s’agit d’une part de formations de sensibilisation pour le personnel opérationnel : que (ne) permet (pas) de faire l’I.A. ? Comment identifier des opportunités pour réussir un projet en matière d’I.A. ? A côté de cela, nous offrons également des formations techniques sur mesure pour aider votre équipe IT et vos data scientists à franchir le pas.

Plus d’informations

191018 ML2Grow_company_presentation

https://www.ml2grow.com

Contact

Peter Dedecker
sales@ml2grow.com


Challenge HR Tools: La consultation du marché est clôturée!

 1,630 total views

SPF Bosa organise une consultation de marché: Comment rendre les consultants en sélection autonomes en matière de développement de tests?

Aidez-nous à faire de nos clients des « maîtres » dans l’élaboration de questions et questions à choix multiple pour évaluer les connaissances et les compétences durant leurs procédures de sélection.


En savoir plus sur ce défi et la consultation du marché

Propriétaire du challenge: Sandra Schillemans, directeur DG Recrutement et développement SPF Bosa

Domaine: RH, Automatisation

Vous avez une idee ou une solution pour cette challenge?

Les entreprises et personnes intéressées sont invitées à faire part de leur idée ou de leur(s) solution(s) pour le 7 mars 2021 au plus tard. Il y aura ensuite une sélection et les candidats retenus seront invités à présenter ou faire la démonstration de leur solution ingénieuse ou innovante, lors d’une tranche horaire, à définir, le 22 ou le 23 avril 2021.

Plus d’information et contact

Vous trouverez plus d’informations sur cette consultation dans le document de consultation du marché.

Pour toute question concernant la procédure, veuillez contacter Els Reiners,
Projectmanager Innovatie Nido gbi@bosa.fgov.be; +32 (0)2 740 80 84

Pour toute question concernant le challenge, veuillez contacter
Pauline Meys, Team lead HR Tools: pauline.meys@bosa.fgov.be,
+32 (0)2 740 77 85


Textgain – AI that reads between the lines

 1,108 total views,  1 views today

Textgain, spin-off de l’Université d’Anvers créée en 2015, offre des solutions dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) qui permettent aux entreprises et aux autorités publiques d’extraire de précieuses informations à partir de données non structurées.

En temps réel, à grande échelle et pour plusieurs langues, notre API REST est en mesure d’extraire des informations ainsi que d’effectuer de l’analyse d’émotions et du profilage au moyen de techniques de machine learning (ML) validées scientifiquement.

Textgain propose des solutions personnalisées en matière de traitement automatique des langues (TAL), domaine aussi connu sous le nom de natural language processing (NLP), correspondant aux besoins spécifiques du marché et des clients. À cette fin, nous utilisons les techniques les plus récentes, développées avec une rigueur académique.

En outre, nous prenons également en compte l’explicabilité des algorithmes d’IA utilisés. Les modèles de décision automatiques doivent pouvoir se justifier facilement et rapidement, ce qui joue un rôle crucial lors de la conception de l’interface utilisateur. En effet, l’utilisateur final doit pouvoir évaluer rapidement quels modèles linguistiques sous-tendent une classification automatique donnée.

Textgain est l’une des rares entreprises néerlandophones de NLP qui place l’explicabilité de l’IA au centre de ses préoccupations. Grâce à notre savoir-faire, nous sommes en mesure de développer des processus de décision automatisés transparents, en réponse à certains modèles de machine learning qui souffrent généralement du « syndrome de la boîte noire », c’est-à-dire d’une faible explicabilité.

Pitch

TEXTGAIN PD – 2019

Contact

Guy De Pauw
guy@textgain.com
www.textgain.com


Talent API

 1,365 total views,  1 views today

Talent API is the AI-powered matching engine made for ambitious HR teams: find talent faster, get them on the job longer and help them grow.

Today we’re helping some of Belgium’s largest employers make sure they have and keep the best talent in the right job by:

  1. helping the recruiter find the right candidate faster,
  2. increasing the internal mobility, and
  3. making sure everyone keeps learning the right skills.

Contact

Davio Larnout
davio@radix.ai


Edgise – un hardware innovant pour faire du Edge Computing

 744 total views

Selon la demande, Edgise développe du hardware pour faire du Edge Computing de façon lean/mean/agile.
Cela va du prototypage rapide avec du hardware « off-the-shelf » jusqu’à la production intégrale avec design de micro-processeurs.

Les algorithmes d’intelligence artificielle (IA) tournent traditionnellement dans le cloud. Mais que faire si l’application doit réagir en temps réel, ou doit consommer peu d’énergie, ou encore si les données collectées ne peuvent pas être envoyées vers le cloud pour des raisons de protection de la vie privée ?

Le domaine de l’IA s’oriente progressivement du cloud vers le Edge Computing. Edgise implémente l’IA dans le hardware des équipements locaux, ce qui permet de résoudre les problèmes de latence (« latency »), de protection des données privées, et de consommation d’énergie.

La détection d’objets à partir de caméras, la reconnaissance de sons et de formes impliquent un volume de données énorme. Le Edge Computing rend possible le traitement d’un grand nombre de données en temps réel.

Contact

Nick Destrycker
info@edgise.com


Un framework blockchain pour gérer vos documents et vos certificats avec plus d’efficacité et de sécurité.

 587 total views

T-Mining a développé un framework qui rend le développement d’applications et de réseaux décentralisés plus aisé et plus rapide pour e.a. gérer certificats et documents.

A ce jour, différents projets ont été menés avec succès pour le Port d’Anvers mais aussi pour différents acteurs privés issus par exemple de l’industrie alimentaire ou du secteur des assurances.

Notre solution permet d’enregistrer avec rapidité et fiabilité des certificats dans un réseau blockchain, de les transférer vers plusieurs parties impliquées tout en garantissant la confidentialité des données et la protection des données de la vie privée.

Vous trouverez plus d’informations sur le cas d’usage (« use case ») avec le Port d’Anvers sous ce lien : https://t-mining.be/news1/2018/6/12/antwerp-blockchain-pilot-pioneers-with-secure-and-efficient-document-workflow

Pitch

T-Mining-GovBuysInnovation-short-intro.pdf

Contact

Christiaan Sluijs
christiaan.sluijs@t-mining.


TechWolf’s Skill Engine – The skills you need tomorrow, brought to you today.

 713 total views

TechWolf est une startup gantoise dans le domaine du machine learning, active dans la technologie des langues naturelles.
Notre produit, le Skill Engine, est un algorithme qui peut extraire un set de compétences d’un document du type texte. Nous pouvons ainsi cartographier les compétences de quelqu’un à partir d’un CV, d’un profil LinkedIn, de rapports d’assessments ou d’autres documents.
Nous appliquons le même principe à des emplois, des formations ou à d’autres sources. Cela nous permet par exemple d’associer la bonne personne à un emploi spécifique.
Les applications ne se limitent pas à la mise en adéquation des postes. Au niveau « corporate », nous identifions les compétences présentes dans l’organisation, et nous collaborons à la remise à niveau et à l’amélioration des compétences du personnel. Notre algorithme calcule pour chaque collaborateur la pertinence de ses compétences et peut proposer aux travailleurs (internes ou externes) des formations visant pérenniser leurs compétences.
Notre logiciel est utilisé entre autres pour conseiller les utilisateurs de sites d’emploi (principe Netflix), retrouver les profils adéquats dans la banque de données d’un recruteur (job matching), générer des propositions d’outplacement, soutenir des initiatives individuelles d’apprentissage…

Contact

Andreas De Neve
andreas@techwolf.be
https://www.techwolf.be/


Smart Standing Desk

 1,098 total views

Travailler en alternant la position debout et la position assise a des effets bénéfiques sur votre coeur, votre dos et votre nuque, c’est un fait bien connu.
En revanche, on le sait moins, cela augmente aussi l’implication, le niveau d’énergie et la concentration.
Dans un monde idéal, chacun devrait de temps en temps travailler debout.

Quand nous sommes debout, notre cerveau gère simultanément plusieurs fonctions, d’où nous préférons être assis. De plus, les pieds doivent se renforcer, et il est donc normal qu’il faille un peu de temps avant de se sentir à l’aise en travaillant debout.
Après 3 mois, nous sommes assis en moyenne 50 minutes de moins par jour, après 6 mois, 64 minutes et après un an, cette durée monte à 82 minutes (source BMI).

Un « bureau debout » représente un coût important pour une entreprise et nécessite parfois de réviser la disposition des lieux.
La pire situation en matière d’ergonomie est le travail à domicile, mais il est difficile d’y prévoir un bureau debout.

NOTADESK est le bureau debout le plus accessible et le plus attractif au niveau du prix sur le marché.

Il est développé spécifiquement pour des utilisateurs de PC portable.
Son plateau incliné diminue la tension sur la nuque tout en maintenant les poignets en position neutre.
Il se fixe à la fenêtre de façon non-invasive grâce à une puissante ventouse industrielle.
De plus, il pèse moins de 2 kg et peut donc aussi être utilisé pour une réunion debout, un entretien téléphonique, une focus room,…

De nombreuses entreprises choisissent en ce moment d’installer des comptoirs avec tabourets hauts aux fenêtres.
NOTADESK est non seulement moins cher, mais il permet également d’adapter la hauteur du plateau avec plus de rapidité qu’un bureau debout électrique.

En outre, NOTADESK aura plus de chances de convaincre vos collaborateurs à commencer à travailler debout. En effet, la proximité d’une fenêtre, et donc l’apport de lumière naturelle sont perçus comme les critères les plus importants dans l’environnement de travail (source HBR).
Sans compter que cette lumière naturelle fera baisser le niveau de stress de vos collaborateurs.

Nous sommes une startup bruxelloise et avons nous-même développé l’idée, le design et la réalisation. N’hésitez pas à nous donner des conseils : nous vous en serons reconnaissants.
Contactez-nous pour organiser gratuitement à une présentation avec démonstration.

Contact

Andreas De Smedt – Founder NOTADESK
andreas@notadesk.com
0478 61 11 90
notadesk.com


Citynet – AI for Cities and Citizens

 904 total views

Citynet facilite la recherche des décisions grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle, en indexant automatiquement et sur base sémantique les données des autorités locales.

Les diverses autorités locales et régionales produisent des quantités d’informations de plus en plus grandes, non seulement en réponse à des changements de réglementation (décidés au niveau d’autorités supérieures) mais aussi afin de pouvoir garantir au citoyen une gestion correcte et transparente. Pour faire face à ce besoin croissant des villes et des communes, fin 2017, Nalantis a développé en collaboration avec Digipolis et la ville de Gand un outil unique de recherche sémantique, appelé Citynet. Citynet permet au personnel de ces entités, mais aussi aux gestionnaires locaux et aux citoyens de trouver de façon rapide et avec précision l’information qu’ils recherchent par une recherche basée sur leur langue « naturelle » (càd de tous les jours).
L’information qui doit être mise à disposition pour recherche peut par exemple consister en décisions de conseils communaux ou de collèges échevinaux, mais peut aussi bien provenir d’un conseil de police, de commissions culturelles, etc.

Nalantis prévoit l’accès des développeurs au Backend de Citynet NLU via un service RestAPI . Le service permet en premier lieu de charger une série de documents (word, pdf ou texte) vers une zone protégée, Azure Cloud, où une indexation sémantique se fait ensuite automatiquement. En pratique, cela signifie que des concepts sémantiques (et les synonymes qui s’y rattachent) sont automatiquement attribués à tous les documents, et cela jusqu’au niveau des paragraphes. Ces informations peuvent être recherchées au moyen de phrases complètes (langue de conversation « naturelle »), dont les concepts sémantiques (présents dans la recherche donc) seront associés aux concepts correspondants dans le set de données.

Website

www.citynet.ai

Video

Contact

Stephen Lernout
stephen.lernout@nalantis.com


Digiteal – Facturation et paiements réinventés

 991 total views,  1 views today

Percevez vos taxes plus rapidement, plus régulièrement et à un moindre coût !

Qu’il s’agisse d’appels à payer ou de taxes, votre organisme public peut profiter des services de Digiteal pour :

– Accélérer l’adoption d’appels à payer électroniques

Rajoutez le code QR de paiement ! Le code QR (standard européen) sur vos appels à payer ou AER permet aux citoyens de ne plus rien encoder pour procéder au paiement. Fini les réconciliations manuelles !

– Présenter vos appels à payer

Proposez une vraie alternative aux citoyens: la plateforme Digiteal! Ce canal innovant de réception des factures vous permet en plus de garder un canal de communication privilégié (logo, bandeau, etc.). Consultez nos différentes options d’intégration.

– Simplifier les paiements

Des solutions de paiements adaptées à vos besoins. Pour rajouter le paiement via code QR sur l’appel à payer, adoptez Scan2pay. Pour rajouter un bouton de paiement dans l’email envoyé, adoptez le bouton « One-clic » !

Contact :
hello@digiteal.eu
https://www.digiteal.eu/fr/entreprise/  


Appeler le 112 peut sauver… ou coûter des vies. Chaque seconde compte. Aidez-nous à nous assurer que les appels urgents soient traités en premier.

 1,949 total views,  1 views today

Challenge

Introduction

Imaginez : Vous êtes chez vous un soir de tempête. Soudainement, l’arbre à côté de votre logement tombe et emboutit votre façade. Votre conjoint se trouvait dans la partie du logement sur laquelle l’arbre est tombé. Vous vous rendez compte de la situation et avez besoin d’aide le plus rapidement possible. Vous appelez le 112 et… êtes mis en attente.

Tous les appels au 112 n’ont pas le même degré d’urgence. Lors d’une tempête, toutes sortes d’urgences peuvent remonter : caves inondées, dégâts matériels… Urgences résultant en appels au 112. Mais dans certains cas, il y a un réel danger de mort, et l’appel signalant ce danger doit être traité immédiatement. Les opérateurs du 112 traitent les appels en « first in, first out » (ils ne connaissent pas la gravité d’un appel avant d’y répondre). Votre appel risque donc d’être mis en attente.

Il ne s’agit ici que d’une parmi toutes les possibilités de surcharge des centrales d’appel. Lors d’événements d’une certaine envergure, les effectifs et moyens mis en place peuvent être adaptés (par ex. lors d’une tempête) mais certains événements sont imprévisibles. Par ailleurs, les moyens humains sont limités (budget, formation des opérateurs…).

Les opérateurs du 112 ont pour mission d’aider toute personne qui appelle, et le font au jour le jour. Mais, en tant que coordinateur de secours, leur priorité est de sauver des vies quand il y a des vies à sauver. C’est pourquoi nous devons donner la priorité aux appels signalant des dangers de mort.

Nous voulons un prototype, pilote ou MVP pour résoudre ce challenge, en respectant la contrainte des moyens humains tels que à disposition aujourd’hui.

Description du problème

Un citoyen est témoin ou victime d’une situation d’urgence et appelle le 112. Un opérateur prend en charge l’appel et coordonne les secours concernés (ambulances ou pompiers) pour faire face à la situation d’urgence. Des suites de toute une série de cas de figure (tempête, attentat…), le nombre d’appels peut être supérieur aux capacités de réponse des centre d’appels.

Un appel au 112 renvoie vers la centrale d’urgence de la province dans laquelle se trouve l’appelant. Chaque centrale provinciale a des moyens et ressources définis.

Les appels sont traités dans l’ordre d’arrivée (« first in first out »). Il se peut donc qu’en cas de surcharge du centre d’appel 112, un appel urgent ne soit pas traité suffisamment rapidement. Cela peut avoir pour conséquence, dans le pire des cas, le décès d’une personne.

Les centrales d’urgence du 112 traitent environ 2.660.000 appels par an. Tous les appels n’ont pas le même degré d’urgence. Par ailleurs, tous les appels ne devraient pas être destinés au 112 (i.e. recherche de renseignements, taxi, recherches de numéro de médecins de garde, pannes de courant, fuites de gaz…).

N.B. Lors de chaque appel, l’opérateur de la centrale d’urgence remplit une fiche avec les données importantes concernant l’événement et l’éventuelle intervention. L’appel concerné par la fiche est enregistré et associé à la fiche. Les fiches et appels sont conservés dans des formats numériques.

Dans l’actualité du côté néerlandophone: https://www.demorgen.be/nieuws/noodnummer-112-schiet-tekort-man-sterft-nadat-hij-drie-keer-centrale-belde~bbd26d97/

Pour qui est-ce un problème ?

  • Pour le 112, qui peut ne pas réagir suffisamment rapidement à certains appels urgents et ne pas envoyer les secours à temps ;
  • Pour l’appelant, qui peut ne pas alerter le 112 suffisamment rapidement ;

Depuis quand est-ce un problème ? Quelle est son évolution ?

Répondre à tous les appels urgents a toujours été un enjeu majeur pour le 112.

Quel est l’impact du problème ?

Tout appel placé en attente en raison d’une surcharge d’appels peut coûter des vies.

Comment savons-nous que c’est un problème ?

Nous avons reçu des plaintes concernant le temps d’attente avant que l’appel ne soit traité. Les chiffres indiquent également que l’attente peut parfois être longue avant que l’appel ne soit traité par un opérateur. Normalement, 95 % des appels doivent être pris dans les 5 secondes. Chaque seconde compte.

Résultat attendu ?

Un proof of concept, prototype, MVP ou produit complètement fonctionnel d’une solution technique innovante qui permet de traiter l’ensemble des appels et de prioriser les appels signalant des dangers de mort.

Cette solution doit :

  • Utiliser et traiter les informations composant l’appel urgent ;
  • Faciliter et accélérer le traitement des appels urgents par les opérateurs du centre d’urgence 112 ;
  • Contribuer au traitement de l’intégralité des appels entrants, quel que soit le cas de figure ;
  • Éventuellement permettre d’identifier et dispatcher les appels non urgents* vers les services concernés

* Par appel non urgent, nous entendons tout appel ne nécessitant pas l’envoi immédiat et urgent de secours

Quelle initiatives ont été prises dans le passé pour résoudre ce problème ?

  • La Direction 112 teste en ce moment un IVR de type classique pour filtrer les appels non urgents ;
  • La Direction 112 a lancé des campagne de sensibilisation et d’information pour la bonne utilisation du numéro 112. Par ex. la campagne « Pas de blabla » : https://www.sos112.be/fr/pas-de-blabla.html ;
  • La Direction 112 a lancé l’APP 112BE ;
  • Les pompiers ont mis en place des e-Guichets dans certaines régions ;
  • En cas de tempête, la Direction 112 active le numéro 1722 pour les appels non urgents ;

Quelles solutions ne sont pas souhaitées ? Que faut-il éventuellement prendre en compte ?

Solutions non souhaitées :
  • La Direction 112 ne souhaite pas de solution de type « IVR Classique » ;
  • La Direction 112 ne souhaite pas créer une série de numéros d’urgence différents ;
  • La Direction 112 ne rendra pas le numéro 112 payant ;
  • La Direction 112 ne souhaite pas dans ce cas-ci des solutions de type campagne de sensibilisation ou autre campagne de communication
À prendre en compte :
  • Le temps est un facteur primordial (chaque seconde compte) ;
  • Le 112 doit être toujours accessible / joignable ;
  • En moyenne 30 % des appels au 112 sont moins urgents (pas de danger immédiat) ;
  • 95 % des appels doivent être pris dans les 5 secondes (SLA) ;
  • La direction 112 peut utiliser les fiches et la banque d’appels enregistrés, sous réserve de se soumettre aux engagements nécessaires en matières de sécurité et de confidentialité ainsi que de respecter les lois en vigueur.
  • A partir du 11/02/2020, la journée 112, un menu à choix multiples sera introduit en Belgique pour le numéro d’urgence 112. Un test-pilote a déjà eu lieu.

Propriétaire du challenge

Erwin Hertens , Directeur centrale d’urgence 112 et Protection Civile

Appel à solutions innovantes

Domaine:

ICT media en telecom

Budget (TVA incluse):

20.000 euro

Documents du marché public:

Cahier des charges avec annexes à compléter

Modèle pitch

Informations supplémentaires :

Informations données lors de la session d’informations du 16/12 :

Informations demandées par les participants à la session d’informations du 16/12 :

Planning

Date de la session d’informations

16 décembre 2019 à 14h00

Date-limite pour introduire la proposition de solution

13 janvier 2020 à 24h00

Date-limite pour introduire la première offre

29 janvier 2020 à 24h00 

Dates pitch

jeudi 30 janvier 2020 et vendredi 31 janvier 2020

Date-limite pour introduire l’offre définitive

17 février 2020 à 24h00 

Contact

Koen Vanschuerbeeck
Koen.Vanschuerbeeck@ibz.fgov.be


Beeple – Gestion du Personnel en Ligne

 1,955 total views,  1 views today

Beeple est leader du marché en termes de gestion du personnel en ligne. L’outil est un expert dans l’art de gérer votre personnel flexible, et ce en quelques clics. Pensez aux étudiants, aux volontaires et aux collaborateurs travaillant en shifts. Toutes les données de votre personnel et de votre planning sont regroupées dans un seul et même système. En toute simplicité, vous pouvez y publier vos annonces, inscrire votre personnel à différents postes et équipes, envoyer automatiquement vos informations et gérer vos paiements. Grâce à ses 530+ fonctionnalités, Beeple est l’outil le plus complet du marché. Les différentes intégrations avec les logiciels de gestion les plus utilisés vous aideront à augmenter l’efficacité de votre activité.

  • Économie de temps : Réduisez vos coûts de 50% et diminuez votre travail administratif de manière significative.
  • Développement de votre entreprise Notre outil vous aide à attirer de nouveaux clients et vous aide à atteindre un score NPS plus élévé.
  • Communication Contactez votre personnel via SMS, email, Facebook Messenger, chat et application mobile avec notifications push. Vous réduisez alors le taux d’absentéisme de 12% et le nombre de questions de 67%.
  • Partout toujours Découvrez un outil en ligne basé sur un cloud et avec des mises à jour en temps réel. L’outil est adapté aux téléphones portables et aux tablettes afin de garantir une expérience unique.

https://www.beeple.eu/nl/home

Contact

Julie Jacobs

julie.jacobs@beeple.eu


HR Inspiration Day

 632 total views,  1 views today

A l’occasion du “HR inspiration Day : What works” du 10 décembre 2018, Nido a invité des petites entreprises innovantes à inspirer des experts RH, des directeurs RH et quelques mandataires issus de l’ensemble du gouvernement fédéral. Merci à Talmundo, MolenGeek, VoxCollector, UQ Talents, Beeple.eu, JOBOXX.com et HireRing d’avoir pris part à cet événement. Merci aussi à ML6 pour son pitch fascinant.


Innovation Kick-Off @ SPF IBZ

 659 total views,  1 views today

Durant le Innovation Kick-Off du SPF Intérieur, nous avons inspiré les fonctionnaires e.a. en invitant des startups dont les solutions innovantes peuvent être liées aux domaines de compétences du SPF Intérieur. 5 entreprises ont répondu présentes et ont pu échanger avec des fonctionnaires durant le lunch. La première initiative organisée par Nido pour mettre en avant des entreprises innovantes ! Voulez-vous également inspirer à un prochain évènement? Placez votre produit ou votre service innovant sur notre plate-forme “Gov buys innovation” Nous vous tiendrons au courant de nos futures initiatives. Merci de nous avoir inspirés : Citybeacon Belgium, Citizenlab, Citybeacon, Juru, Ticto et Play it safe.